11/03/2016

Image d'épinal

Les vendredis de mon enfance  sentaient  bon  le  savon noir et la cire d'abeille...

Les tricots restaient  dans la corbeille garnie de tissu  fleuri . Tout  était épousseté, rangé, frotté   comme  une veille de fête ;  même  le chien  prenait le parti  de  fuir le tourbillon  nettoyeur .

Et le soir ma grand-mère, fatiguée, nous servait  du  gruau d'avoine  pour  souper .

Le domaine  du nettoyage n'a pas  échappé au  progrès   et   ne comptez pas sur moi  pour réclamer" le bon vieux temps" ....

Commentaires

J'ai connu. Mais comme j'étais l''aînée de 11 c'était le samedi et j'étais de corvée ! Après, il y avait les bains dans la bassine en fer blanc.

Écrit par : godelieve | 11/03/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.