23/03/2016

Hier ....

Une fois  rassurée  -  Vier  était  arrivée plus tôt   au bureau et  comme Bruxelles-midi  était  bouclée, elle ne  courrait  aucun risque ; Een , forcée  de  descendre  du train et  de quitter la  gare Brux- Luxbg  avait  finalement réussi  à rejoindre à pied  Twee  à St Gilles -  j'ai égoïstement   cessé de suivre  les infos  et je me suis lancée   dans  le nettoyage  de Pâques.

Laver les vitres,  passer l'aspirateur,  fenêtre de la cuisine grande   ouverte   pour  entendre   les  oiseaux ... une frénésie  qui traduisait  sans doute  plus mon état  d'esprit  qu'une  nécessité  réelle.

Faute  de pouvoir  faire   le ménage   dans la planète , je faisais   celui  de l'appartement.

A s'il   s'agissait   seulement   de passer  un  coup d' aspirateur   pour nettoyer ce qui salit le genre humain ...

 

20/03/2016

Se mettre le cerveau au vert

Une journée  " détox " médiatique  ça ne  saurait  faire de  mal . Bien au contraire !

Je frôle l'indigestion  mentale ;  je  sens pousser  une montée  d' abdeslamite  aiguë  : il me faut une  tiède  totale.

Au nom de la liberté d'expression  on  nous dit  tout  et n'importe  quoi ( surtout  n'importe  quoi),  on  nous étouffe d'images  en boucle . C'est la  télé réalité  à  l'état pur.

Aujourd'hui   donc ,  que " cette famille  éprouvée   commence  son deuil "  sans moi ; que  le   français   le plus recherché   d' Europe   dorme enfin  dans  une  cellule  sécurisée....  je n'en  ai  rien  à faire : je bloque leur  accès   à mon  cerveau  qui, ma foi, mérite   mieux  que   ce  genre de pollution.

Sur  ce , bonne journée !  

19/03/2016

Voilà ce qui arrive

Une  mauvaise  nuit : voilà ce qui arrive  quand on boit  trop.... de café  après 17h.

Hier  j'ai rencontré deux connaissances   d'une  de mes  vies  antérieures  et l'occasion  était trop  belle pour  la manquer. A coups de cappuccino  nous avons  résolu  le problème de l'emploi,  du budget  et nous avons  pris des mesures pour  assainir  durablement  la classe politique .  Hélas   les horaires   de la  SNCB  ne   nous  ont pas laissé le temps de  régler la  crise migratoire ni d'éradiquer  daesh...

Seulement  voilà ,  le taux de caféine  ingéré en deux heures   m'a assuré   quelques heures  blanches. Sans doute pour peaufiner  les idées  échangées  à la fin de l'après-midi .wink

Même   si  ces   messieurs/dames du   fédéral   ne sont pas   intéressés par   nos  suggestions,  refaire  le monde   à  trois ,  c'était   un bien bon  moment  ..